AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Lieutenant de Police

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gwenola Wolback

avatar

Messages : 342
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Le Lieutenant de Police   Jeu 4 Oct 2012 - 15:23

Le Lieutenant Par Lockarius d’Ambre - source: Université des Royaumes, Livre du droit civil des Royaumes Renaissants


Us et procédures des forces de la loi, seconde édition


PREFACE.

Au cour de ma vie de nombreuses personnes m’ont aidé, parfois sans le vouloir, à mieux cerner ce qu’était pour moi la quête de la justice, faisant de moi un individu bien mieux préparé à la défendre.

Je tient donc à remercier ici pour leur aide l’Ordre des templiers, les contes poitevins Mique et Akxos, ainsi que messire Coacharno, qui chacun à leurs façons renforcèrent mes convictions, alors que je n’étais encore qu’un jeune sergent.

Je souhaite également remercié d’une façon générale l’ensemble des Poitevins et l’ensemble des forces de l’Ordre des royaumes, pour le travail effectué chaque jour.
Remerciement spécial à Giantbigmac qui a attiré mon attention sur un grave oubli du présent ouvrage dans sa première édition, il est l’auteur du chapitre sur le trouble à l’Ordre publique.


Je dédie cet ouvrage à damoiselle Hekate, à jamais tu illumineras mon cœur.


INTRODUCTION.

Le but du présent ouvrage est d’informer les jeunes lieutenants récemment nommé, sur les procédures les plus courantes de leurs travails, ainsi que les futurs postulants qui trop souvent s’engage sans vraiment savoir à quoi s’attendre précisément (non lieutenant est loin d’être uniquement du RP).


DE LA FONCTION DE LIEUTENANT.

Le lieutenant, tout comme le sergent, joue un rôle important dans la vie d’une communauté car il est le garant de son calme.

Mais avant d’être un agent de répression le lieutenant ne doit pas oublié qu’il à avant tout une fonction sociale.
En effet s’est bien souvent par la communication qu’il résoudra les problèmes qui se présentent.

Pour cela le lieutenant se doit de prendre le temps de parler avec les contrevenants pour leur rappeler la lettre de la loi en vigueur dans la communauté, il se doit également de communiqué avec les victimes de tels actes afin de les conseillers et de leurs éviter de se retrouver une nouvelles fois flouées.

C’est ainsi en travaillant en aval que le lieutenant peu remplir sa mission : maintenir le calme et la quiétude. En travaillant ainsi il obtiendra de même à moyen terme une diminution notable de la criminalité et par là même un désengorgement des tribunaux.
Car n’oublions pas que la plupart des hommes et femmes que nous côtoyons sont rarement suffisamment instruits pour connaître les lois et certains ne peuvent assister aux lectures publiques de cette dernière, occupés qu’ils sont au respectable travail des champs.

Le lieutenant ne devra pas non plus oublié de se faire connaître et apprécié de la population sous sa protection. Ceci afin de pouvoir disposer de sa pleine coopération sans laquelle il ne serai que peu de chose.


DE L’ESCLAVAGISME.

Sans aucun doute l’infraction la plus fréquente, l’esclavagisme est heureusement la plus facile à détecter.
Afin de repérer l’esclavagisme, le lieutenant se devra de se rendre plusieurs fois par jour à la halle de sa mairie où se nouent les contrats de travail. Ce dernier ne devra pas non plus hésiter à éplucher chaque soirs les registres des contrats signer aux services des archives de la mairie.

Une fois les contrevenant identifiés et la situation transmise à ses supérieurs, le lieutenant ne devra pas hésiter à rendre visite à la victime de ce contrat abusif, afin de lui rappeler le contenu de la loi dont elle est généralement ignorante.

Ainsi une fois encore le lieutenant agira pour la prévention.


DU BRIGANDAGE.

De nos jours les routes deviennent de moins en moins sûr, toutefois le brigandage, à l’avantage de permettre une découverte aisée des contrevenants. Leur identité pouvant être dévoilé par leurs victimes.
Ici aussi nous notons l’importance pour un lieutenant de se faire connaître par ces concitoyens.

Mais le lieutenant devrait aussi tacher de combattre le brigandage à sa sources en arpentant lui-même et de façon régulière les routes autour de sa juridiction, pour cela il lui suffit de constituer une équipe motivé autour de lui et de lancer régulièrement un aller retour sur une des routes quittant sa ville. Avec l’aide du Seigneur, les brigands se présenterons d’eux-mêmes et seront encore plus facilement démasqués.


DE LA SPECULATION.

Certainement l’infraction la plus difficile à prouver, la spéculation constituent le type d’enquête pour lesquels la collaboration de la population locale est la plus indispensable au lieutenant.
Ici le point de départ d’une infraction sera toujours le témoignage d’un habitant qui faisant son devoir civique viendra vous signaler un achat étrange d’une de ses marchandises, comme par exemple un bûcheron venant vous signaler avoir vendu du bois à un meunier.

L’élément essentiel de votre enquête reposera ensuite sur l’achat de quelques unes des denrées incriminées sur la place du marché. Le lieutenant se devant bien entendu d’acheter les plus chères présentes.
Il devra ensuite contrôler la provenance des produits achetés par ses soins et vérifiés que le nom de son suspect n’y apparaît pas.

Une fois les vérifications effectués le lieutenant pourra éventuellement revendre les produits acheter pour vérification en le remettant à un prix au maximum égale au prix d’achat, l’idéale étant de les remettre moins chère afin d’aider la communauté.

On constate ici un autre aspect de l’aide que peut apporté le lieutenant à sa communauté. Mais j’ai également entendu parler de contrat passé avec les mairies locales qui subventionnerais ce type d’achat de vérification.


DU TROUBLE A L’ORDRE PUBLIC

Il est un fait qui malheureusement détériore parfois la tranquillité des villageois dans leur vie quotidienne : le trouble à l'ordre publique

L'attitude provocatrice ou des propos injurieux et détestables sont parfois tenus par des individus dont le seul but et de nuire individuellement ou de troubler une communauté.

Pour que soit au plus vite appréhendé ces personnes, le lieutenant devra se tenir à l'écoute des villageois sur la halle de son village, mais aussi se rendre régulièrement dans les tavernes, ou la plupart du temps sont commis ces méfaits.

Il essaiera dans un premier de temps de calmer les esprits, en essayant d'éviter une échauffourée.


DE LA LUTTE CONTRE LES ORGANISATIONS CRIMINELLES.

Certainement l’aspect le plus gratifiant et le plus exaltant de notre profession, la lutte contre les organisations mafieuses reste une tache particulièrement ardue et obscure.
Il n’existe pas à ma connaissance de méthode miraculeuse pour les combattre, la méthode la plus classique consiste bien évidement à disposer de personne infiltré en leur sein.
Il en existe différentes catégories : l’espion qui est un homme de confiance qui à accepter de côtoyer ses sinistres individus dans l’unique but de pouvoir les démantelé de l’intérieur et qui est en contact avec vous depuis toujours, la taupe qui est un membre de cette organisation que vous avez réussis à démasquer et qui contre sa liberté à accepter de vous renseigner à l’occasion et le repenti qui est un
membre de ses organisations qui voulant se retirer décide de vous aider à les combattre de l’intérieur.

Je tiens à mettre en garde les jeunes lieutenants contre ce dernier type « d’indic » car il avéré que les organisations criminelles utilisent souvent de faux repenti pour détourner l’attention des autorités.

J’ai également entendu parler de lieutenant qui aveuglé par leur quête de justice en venaient à se livrer à la sorcellerie pour infiltré plus facilement ces organisations, inutiles de préciser que de telles conduites sont à bannir avec la plus grandes fermetés.


Par Lockarius d’Ambre, ancien sergent de police de la Trémouille, ancien Lieutenant de police de Thouars et ancien procureur du Poitou, avec l’aimable collaboration de Giantbigmac ancien lieutenant de police de Montluçon, Chinon et Saint Aignan et actuel lieutenant de police de Draguignan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le Lieutenant de Police
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bip-bip-92 retourne lieutenant de police (4)
» Demande de Grade Lieutenant de Police
» Moi-Ava passe Lieutenant de Police (1)
» Curriculum vitae de Xx-big-bossxX pour etre lieutenant de police
» Bip-bip-92 lieutenant de police (2)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Donjon des Lostebarne :: Le Logis :: Cabinet de travail Gwen-
Sauter vers: