AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Commissaire aux Mine ( CAM )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gwenola Wolback

avatar

Messages : 342
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Le Commissaire aux Mine ( CAM )   Jeu 4 Oct 2012 - 15:34

Le Commissaire Aux Mines (CAM)

Il y a 4 types de mines



•Carrière de pierre (entre Albi et Castres)

•Mine de Fer (entre Castelnaudary et Foix)

•Mine d’Or (entre Toulouse et Castelnaudary)

•Mine de Sel (yen a pas à Toulouse)

Dans les mines on trouve des mineurs, des chauves souris, et des nains, surtout à la mine d’or ou de fer. Ah oui, gros détail important... en fait on ramasse l'or dans des rivières, pas dans des mines, ce qui explique certains soucis passés sur le remplissage.

Le Commissaire aux Mines, CAM pour les intimes, est responsable de l’entretien des mines du Comté. Chaque jour, il doit faire apporter des chariots de pierre et de fer pour l’entretien des galeries. S’il ne le fait pas, les mines se dégradent, coûtent de plus en plus cher au comté, et finissent par s’écrouler sur les mineurs. En plus, les réparations ont un coût exorbitant.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]

Les mines ont différents « niveaux », qui correspondent à un rendement par mineur, et à des coûts d’entretien. Le travail principal du CAM est de maintenir les mines au niveau optimum, son travail secondaire est d’attirer des travailleurs, car plus les mines sont remplies, plus elles rapportent d’argent au Comté.

Ce que le CAM doit faire chaque jour



•relever chaque jour les valeurs d'entretien des mines, car elles permettent de calculer la fréquentation de la veille

•vérifier la productivité et l'état des mines:



◦si les mines sont au niveau optimum et en bon état, il faut faire un entretien normal.

◦si les mines sont à un niveau supérieur à l'optimum, il faut en parler au conseil car la plus grande consommation de pierre et de fer a un impact important sur les stocks. C'est parfois un choix volontaire. Il n'y a pas de moyen 'automatique' de faire baisser le niveau des mines, il faut utiliser la technique dite 'du coup de grisou', qui n'est pas complètement maîtrisée.

◦si les mines sont à un niveau (rendement, productivité) inférieur à l'optimum, il faut en parler au conseil avant de faire une amélioration. il faudra vérifier qu'il y a assez de pierre et de fer en stock pour l'amélioration ET les entretiens courants des autres mines mais aussi que le coût de l'amélioration est rentable à la fréquentation actuelle de la mine.

◦si une des mines est dans un état moyen ou dangereux, il faut en perler au conseil avant de faire un entretien d'urgence. il faudra vérifier qu'il y a assez de pierre et de fer en stock pour l'entretien d'urgence ET les entretiens courants des autres mines. si ce n'est pas le cas, il est préférable de fermer une ou plusieurs mines (à choisir selon le contexte) pour assurer l'entretien des autres mines. Il s'agit d'une situation d'urgence


Dans tous les cas, un entretien doit obligatoirement être fait chaque jour pour toutes les mines ouvertes. L'entretien d'une mine fermée n'est pas obligatoire.



Comment optimiser la production des mines
Les études des spécialistes du cabinet des finances
Les études des spécialistes des nains

Ce que le CAM ne peut pas faire



•Ajouter une nouvelle mine

•Transformer une mine de fer en mine d’or, par exemple

•Changer les accès aux mines, par exemple décider que Castres ira à la mine d’or, ou que la mine de fer est réservée à Foix.

•Faire payer la totalité du salaire des mineurs en 1 fois.


A quoi servent les mines, en fait, à part à fournir des emplois ?




•Le fer sert à l’entretien des mines, et aux forgerons pour faire des couteaux, des seaux, des épées, des casques.

•La pierre sert à l’entretien des mines, et à la construction des hôtels particuliers des nantis.

•L’or bah … c’est de l’or…. Il sert à payer les mineurs, pour commencer, et à garnir les caisses du Comté s’il en reste.

La Bibliothèque du Cabinet des Finances
Tutorial sur les mines

L'université du Royaume
L'exploitation minière des duchés. par Gweltas
Mines & minerais de fer au Moyen Age

Les ports
Pour chaque port du comté, le Commissaire aux Mines nomme le chef de port.
Il voit également l'état du port



•port naturel: baie d'accostage

•port de niveau 2: construction de petits bateaux

•port de niveau 3: construction de bateaux de commerce

•port de niveau 4: construction de navire de guerre

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]

Le Chef de Port est en charge de construire et entretenir les installations portuaires de la Province.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwenola Wolback

avatar

Messages : 342
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Le Commissaire aux Mine ( CAM )   Jeu 4 Oct 2012 - 15:39

Exploitation minière , Université du Royaume


Le Cabinet des Finances Royales présente :
L'exploitation minière des duchés.
Rédacteur : Gweltas
________________

Qu'est ce qu'une mine ? Vaste question ! Pour certains c'est un simple trou dans le sol, pour d'autres un moyen de survivre et enfin pour une race étrange d'économistes, une activité à optimiser !

Je vous propose donc de reprendre les fondamentaux et de dévoiler les arcanes de la gestion des mines en plusieurs points :

1. Une mine comment ca marche ?
2. Etat, production et entretien
3. Augmentation de niveau
4. Taux d'occupation et salaires
5. Optimisations
6. Rôles et responsabilités dans un conseil ducal
7. Conclusion
_______________

Première partie : Une mine comment ca marche ?

Une mine est la combinaison de plusieurs paramètres et se décrit ainsi :
Citation:
Mine 10 : Mine de fer - Noeud 191 - Etat : Bon
Rendement : 1.8 kg fer/travailleur
Travailleurs : 38/50 - Entretien effectué


Première ligne :
Numéro de la mine dans le duché
Type de mines possible : Fer / Pierre / Or
Numéro du noeud : il vous faudra faire un tableau de correspondance entre ce numéro et vos villages.
Etat des mines : Bon / Moyen / Dangereux / Effondrement

Deuxième ligne
Rendement de la mine comptabilisé par mineur travaillant réellement

Troisième ligne
Travailleurs : Nb de travailleurs actuel / capacité maximale
Etat de l'entretien

Chaque jour (l'heure importe peu) il est nécessaire d'entretenir toutes les mines ouvertes sinon elles vont se dégrader. Cet entretien nécessite de la pierre et du fer qui doivent être donc présent dans le stock du duché. Ainsi, pour faire fonctionner une mine de fer, il est nécessaire de consommer de la pierre et du fer pour l'entretien !

Tout l'art de gérer correctement les mines d'un duché consiste donc dans la bonne compréhension des mécanismes de fonctionnement et dans l'optimisation de la production et des coûts d'entretien des mines.

Deuxième partie : Etat, production et entretien

* La production d'une mine est définie par son type, son niveau et le nombre de mineurs travaillant dans la mine.
* L'entretien d'une mine est définie par son type, son niveau et le nombre de mineurs ayant travaillé dans la mine la veille.

Le niveau est un paramètre implicite de la mine qui doit être déduit directement à partir de sa production. La production et le coût d'entretien de chaque mine augmentent proportionnellement au niveau.

Les tableaux ci-dessous reprennent les données en fonction du type de chaque mine et doivent être comprises pour des mines d'une capacité maximale de 100. Ainsi, si une mine a une capacité maximale de 50, les coûts d'entretien seront divisés par 2. La production est exprimée pour 100 mineurs actifs.
* Pour obtenir la production réelle d'une mine, il convient donc de diviser ce chiffre par 100 et de le multiplier par le nombre de mineurs réels.
* Pour obtenir le coût d'entretien d'une mine, il convient donc de diviser ce chiffre par 100 et de le multiplier par le nombre de mineurs réels de la veille

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]

Ces tableaux sont la base du travail de tout économiste !

Ainsi, une mine de fer de niveau 9 avec une capacité de 38/50 mineurs, ayant eu 46 mineurs la veille exigera :

Citation :
Coût d'entretien : Pierre = 40 * 46/100 = 18,4 / Fer = 30 * 46/100 = 13,8
Production : Fer = 144 * 38/100 = 54,72 kilos
Bilan net : Fer = 54,72 -13,8 = 40,92 kg / Pierre = -18,4 Qag

Comme dans tous les calculs, il existe un système d'arrondi qui prend au plus proche, soit dans notre exemple 41kg de fer et -18Qag de pierre.

De plus, l'état d'une mine peut être "Bon", "Moyen", "Dangereux" ou "Effondrement". L'état "Effondrement" est un niveau particulier.
Une mine non entretenue un jour se dégrade et passe donc d'un état Bon vers Moyen ou Moyen vers Dangereux. Au delà de "Dangereux", l'état "Effondrement" n'est pas automatique.
Si une mine a perdu un état, il est possible de faire un entretien d'urgence qui la remontera à l'état supérieur. Pour cela, il faudra utiliser le triple (x3) de pierre et de fer nécessaire à un entretien normal. Il est intéressant de noter que cet entretien est basé sur le nombre de mineurs ayant travaillé dans la mine la veille. Ainsi, si la mine était fermée la veille, l'entretien d'urgence sera gratuit ! A noter que suite à une réparation d'urgence, une mine en état "Effondrement" repasse à l'état "Moyen"

De plus, l'état d'une mine a une influence directe sur les risques de diminution de niveau. Nous allons donc aborder ce point dans la partie suivante.


Troisième partie : Améliorations et diminutions des mines

Il est possible lors de la phase d'entretien quotidienne de soit l'entretenir normalement, soit de monter le niveau d'une mine. L'amélioration est effective le surlendemain. Cela coûte quatre fois (x4) plus cher qu'un simple entretien du niveau visé (4 fois l'entretien du niveau 10 si la mine est niveau 9 donc)
mais ne nécessite pas d'entretien le lendemain. Ceci signifie donc que cela donc qu'une amélioration est un surcoût (par rapport à l'entretien normal) équivalent à 2 jours d'entretien.
Cette approximation permet d'estimer directement la perte occasionnée et donc le temps d'amortissement..

L'amélioration d'une mine a deux impacts : l'augmentation de la production et l'augmentation du coût d'entretien. Une seconde règle de base du travail d'un gestionnaire est donc de trouver le point optimum d'inflexion, c'est à dire l'optimisation de toutes les mines pour dégager un maximum de bénéfices !

La diminution quant à elle est naturelle et ... imprévisible. C'est la plus grande source de pertes qu'un duché doit attendre. La diminution d'un niveau pour une mine donnée est basée sur son état. Ainsi, une mine en état "Bon" a 1% de chance de voir son niveau diminuer sans que son état ne bouge. Pour une mine en état "Moyen", le risque monte à 25% et passe à 33% en état "Dangereux" !

Il faut de plus ajouter le risque d'effondrement d'une mine.

L'effondrement signifie la perte immédiate de 1 niveau, le passage à l'état "Effondrement" et l'impossibilité pour les mineurs d'y travailler (la mine est donc considérée comme si elle était "fermée". Pour repasser en état "Bon", il faudra donc faire deux entretiens d'urgence (état "Moyen" puis état "Bon") Ce comportement peut être appelé à évoluer. Un effondrement de mine signifie donc une très forte perte financière. Les risques d'effondrement dépendent eux aussi de
l'état de la mine. Ils sont de 0% pour une mine en bon état, de 3% pour une mine en état moyen et 10% pour une mine en mauvais dangereux.

On voit donc qu'en régime de croisière, il vaut toujours mieux avoir des mines bien entretenues. Néanmoins, nous verrons dans le chapitre 5, qu'il existe des cas bien particuliers pour lesquels il peut être intéressante de passer une mine à l'état "Moyen", voire "Dangereux".


Quatrième partie : Taux d'occupation et salaires

Le salaire des mineurs est payé en deux fois par le duché. La première moitié est payée le lendemain du travail, et la seconde moitié le dimanche matin. Ceci a une influence notable sur la trésorerie du duché qui doit toujours prévoir une forte diminution tous les dimanches matin et se doit être en mesure de l'absorber.

D'autre part, le taux d'occupation des mines doit être une préoccupation constante de la part des gestionnaires.
Pour cela, il faut bien différencier les concepts suivant : la capacité maximale de la mine, la capacité totale d'accueil et nombre de mineurs travaillant dedans pour une journée donnée.
- Capacité maximale : capacité structurelle spécifique à chaque mine. Elle ne peut être modifiée. Elle détermine le nombre maximum de mineurs qu'une mine peut accueillir en théorie.
- Capacité totale : capacité d'accueil définie par le bailli. Elle détermine le nombre maximum de mineurs qu'une mine peut accueillir en pratique
- Nombre de mineurs : nombre de travailleurs pour une journée donnée qui ne peut dépasser la capacité totale.

On a vu au dessus que le coût d'entretien d'une mine dépendait du nombre de mineurs ayant travaillé dans la mine la veille et non de sa capacité totale ou maximale. Or la production dépend du nombre réel de mineurs qui vont travailler dans la mine le jour même. Ce nombre ne peut excéder la capacité totale qui elle même ne peut excéder la capacité maximale.

Dans une optique d'optimisation, la modification de la capacité totale à un montant différent de la capacité maximale doit être utilisée lorsque vos mines sont déficitaires. En effet, :

Exemple : mine de fer niveau 15 de capacité maximale 50. Taux d'occupation à 100% (la veille et ce jour) avec un salaire de 17 écus par mineur et une valorisation de la pierre de 16 écus et du fer de 19 écus (nous reviendrons sur ces chiffres plus tard).

Citation :
Capacité totale (50 personnes) :
Fer = 50/100*189 - 68*50/100 = 61 kg / Pierre = - 90*50/100 = - 45 Qg / Salaires = -850 écus
soit un bilan net de 61*19-45*16-850 = -411 écus / jour

Capacité totale (25 personnes) :
l'entretien et la production sont tous deux divisées par 2 (en régime de croisière)
soit un bilan net de 61/2*19-45/2*16-850/2 = -206 écus / jour


Comme on le voit dans l'exemple, la diminution de la capacité totale, diminue artificiellement le rendement d'une mine : si la mine est bénéficiaire, alors ses bénéfices seront moindre, si la mine est déficitaire, son déficit sera aussi moindre.
Au final, si une mine est bénéficiaire, le duché ne gagnera donc pas autant d'argent qu'il aurait pu en gagner et proposera moins de postes de mineurs à ses habitants.

Il est donc bien plus prudent de ne jamais modifier la capacité totale et de la garder au niveau de la capacité maximale et de travailler à plein régime. Si vous souhaitez modifier cette capacité totale, vérifiez avec soin toutes les conséquences !

Cependant, si votre duché éprouve des difficultés à écouler ses réserves excédentaires de fer ou pierre, vous pouvez utiliser cet outil pour réduire artificiellement votre production au lieu de stocker (mais c'est un choix risqué) !


Cinquième partie : Optimisations

L'optimisation des mines revient à trouver le niveau de fonctionnement assurant le gain le plus grand par mineur. Cela dépend du prix des matières premières (relativement stables dans une fourchette de 10 ou 20% par rapport au cours moyen de 19 écus par kg de fer et 16 écus par quintal de pierre).

Comme expliqué dans les parties précédentes, lorsque une mine monte de niveau, la production augmente mais aussi le coût d'entretien. Jusqu'à un certain niveau, l'accroissement de la production est plus grande que le coût d'entretien supplémentaire. Au-dessus de ce niveau, on gagne certes en production mais on accroît aussi les dépenses d'entretien de façon plus importante.

Mélangeons désormais le tout ensemble et vérifions pour chaque type de mine quel est l'optimum technique (hypothèses de travail : salaire = 15 écus, prix du fer = 19 écus et prix de la pierre = 16 écus) et nous obtenons alors ces courbes :

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]

On voit donc très nettement des pics de rendement net pour toutes les mines

Citation :
Mine de fer = niveau 10
Mine de pierre = niveau 11 ou 17
Mine d'Or = niveau 10


Il convient donc de s'assurer que toutes les mines d'un duché ne soient ni en dessous, ni au dessus de ces niveaux !

A noter que les mines de pierre sont un cas particulier : l'optimum absolu est au niveau 17. Or, le coût d'amélioration pour atteindre ce niveau demeure prohibitif par rapport aux gains escomptés.
Si votre duché a déjà ses mines au niveau 17, il convient donc de les garder, sinon optimisez au niveau 11 !

Si les mines de votre duché ne sont pas à ces niveaux, il convient de les y mettre au plus vite. Si vos mines sont moins productives, il suffit de les améliorer, et si leur niveau est trop élevé, il est possible d'accélerer le processus en plaçant volontairement la mine à l'état "Moyen". Cela augmente les risques de baisse de niveau à 25%, ce qui est exactement le but recherché ! Il ne faudra pas oublier
cependant de faire les travaux d'entretien d'urgence une fois le niveau désiré atteint.

Une manière plus risquée consiste à placer les mines en état "Dangereux". Cela augmente singulièrement les risques d'effondrement (puisqu'ils sont désormais de 10% de chance par jour)mais comme il est impossible de descendre sous l'état "Dangereux", il est alors inutile d'entretenir ces mines pendant toute la période de remise au niveau optimal (ou tout du moins tant qu'elles ne se sont pas effondrées)!


Sixième partie : Rôles et responsabilités dans un conseil ducal

La répartition des mines est simple et redondante et met en jeu 4 personnes différentes.

- Le Commissaire aux mines est le garant du bon entretien des mines. Il décide de leur ouverture ou fermeture, les entretient tous les jours et les améliore.
- Le Bailli gère toutes les composantes financières, à savoir salaires des mineurs (qui peut être différent d'une mine à une autre) et fixe la capacité totale comprise entre la capacité maximale et sa moitié.
- Le Commissaire au commerce gère les stocks de fer et de pierre que produisent les mines. Il doit s'assurer qu'il en restera toujours suffisamment pour les entretiens.
- Le Duc a la possibilité d'entretenir normalement toutes les mines en cas d'urgence (par exemple en cas d'absence). Il ne peut aucunement faire d'entretiens d'urgence ou d'améliorations.

A noter qu'actuellement, le bailli a encore l'accès intégral aux fonctions d'entretien du commissaire aux mines.


Dernière partie : Conclusion

Récapitulons les recommandations :

* Optimisez votre réseau minier : Fer et or niveau 10 et pierre niveau 11
* Entretenez vos mines tous les jours et consultez le CaC pour suivre les variations de stocks et anticiper les pénuries.
* La masse salariale est importante, évitez les hauts salaires.
* Avec du fer à 19 écus et de la pierre à 15 ou 16 écus, on a toujours intérêt à importer ce qui nous manque et à ouvrir les mines au maximum.
Attention cependant de trouver des débouchés pour les excédants.
* Si votre réseau minier est bien optimisé, plus vous avez de mineurs toutes mines confondues et plus vous dégagez de bénéfices.
* Les mines atteignent souvent 80% des revenus directs des duchés et comtés aussi ne les négligez pas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le Commissaire aux Mine ( CAM )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Commissaire Selina Forlorn Kol Agna
» Commissaire? On a un problème... [bataille Tyty vs GI]
» veritable mine d'or pour tout fan d'arcade!!! a voir
» Fantomes du Commissaire Gaunt
» Commissaire Schultz

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Donjon des Lostebarne :: Le Logis :: Cabinet de travail Gwen-
Sauter vers: